Dans le Figaro ce matin, mon analyse concernant le choix de Plenel comme intervieweur par Emmanuel Macron

Dans le Figaro ce matin, mon analyse concernant le choix de Plenel comme intervieweur par Emmanuel Macron. A mon sens, une faute politique et surtout morale.
“Déjà des communicants expliquent qu’avec ce duo de journalistes, le président innove et fait ce que personne n’a osé avant lui. Ils assurent, en outre, qu’il pourra renforcer son image de force centrale. Entre le «populisme» de Jean-Jacques Bourdin et le gauchisme extrême d’Edwy Plenel, il sera l’ordre et la raison. Peut-être. Mais le choix de donner la lumière à l’adversaire le plus résolu du camp laïque reste un symbole négatif, voire incompréhensible, pour ces Français qui s’inquiètent du péril existentiel représenté par le séparatisme islamiste. En particulier ceux qui, dans les territoires perdus de la République, souffrent au quotidien de ses conséquences. Il donne un argument de plus à toute cette partie de l’opinion qui reproche à Emmanuel Macron d’être équivoque sur le multiculturalisme et de vouloir mener une politique d’accommodements raisonnables.”

Mon analyse d’hier dans le Figaro à propos de la réélection d’Orban

Mon analyse d’hier dans le Figaro à propos de la réélection d’Orban…
“Le progrès social a cédé la place à la crise économique ; la promesse multiculturaliste a débouché sur le choc des civilisations ; l’extension des droits individuels prépare la tyrannie des minorités, les technologies de masseont atomisé les individus ; l’Europe des normes et du marché a creusé le vide laissé par l’effacement des idéologies. Dans cette ère des disruptions en tout genre, la montée en puissance des «populismes» doit être lue comme la volonté légitime et désordonnée des peuples de renouer avec un ordre perçu comme plus protecteur, de retrouver une forme d’ancrage et de permanence.”

Pour ceux qui n’ont pas lu le Le Figaro magazine ce week-end, mon entretien avec Francis Fukuyama sur la fin de la fin de l’Histoire

Pour ceux qui n’ont pas lu le Le Figaro magazine ce week-end, mon entretien avec Francis Fukuyama sur la fin de la fin de l’Histoire.
C’est l’un des livres les plus importants et controversé des trois dernière décennies. Dès sa parution en 1992, juste après la chute de l’URSS, La Fin de l’histoire et le dernier homme, devenait le livre culte des apôtres du meilleur des monde globalisé et son auteur, Francis Fukuyama, le théoricien malgré lui de l’irréversible victoire idéologique, géopolitique et historique de l’Occident. Mais rien ne s’est passé comme prévu. Près de trente ans plus tard, la mondialisation heureuse a cédé la place à l’identité malheureuse et les démocraties libérales sont contestés par les populismes.A l’occasion la réédition de son essai phare, Fukuyama revient en exclusivité pour le Figaro magazine sur sa thèse qu’il juge toujours pertinente, mais incomprise. Un entretien passionnant qui permet de redécouvrir une oeuvre qui vaut mieux que sa réputation…
http://premium.lefigaro.fr/…/31002-20180406ARTFIG00040-fran…

Le chiffon rouge (Chanson Des Parias) , (Chanson revendicative écrite en 1977 par Maurice Vidalin, mise en musique et chantée par Michel Fugain), …

Le chiffon rouge (Chanson Des Parias)
(Chanson revendicative écrite en 1977 par Maurice Vidalin, mise en musique et chantée par Michel Fugain)
« C’est, en 1977, lors d’une grande fête populaire au Havre, intitulée “Un jour d’été dans un Havre de paix”, qu’est née la chanson “Le chiffon rouge”. Interprétée par Michel FUGAIN (paroles de Maurice VIDALIN).
Elle sera adoptée par les mineurs lorrains en lutte contre les licenciements massifs dans la sidérurgie et deviendra vite célèbre dans le milieu ouvrier. Elle accompagnera entre autres les luttes des travailleurs de la Ligne SNCF Dieppe-Newhaven, des dockers, des travailleurs de la filature d’Ouville et des chantiers de la Manche.
Elle deviendra l’hymne des métallurgistes qui se battaient, en 1979 déjà, contre la fermeture des hauts fourneaux, et celui de leur radio libre CGT, “Loraine Coeur d’Acier”.
Enfin, elle reste encore d’actualité et est reprise dans certaines manifestations.
Pour plus d’infos, vous pouvez consulter en ligne un numéro spécial du magazine “le fil rouge”:
http://www.ihscgt76-lefilrouge.fr/…/uploads/2014/02/FR48.pdf »
(Signé : Les chants partisans)
…………………………………………………………………………..
>> Sources :
© Le chiffon rouge (La Révolution citoyenne, c’est maintenant!)
https://www.youtube.com/watch?v=0eMuNFC-seo
© les chants partisans (vidéo youtube, publiée le 29 août 2016) :
https://www.youtube.com/watch?v=Yl3A19HxhwM
……………………………………………………………………………
Paroles du « chiffon rouge » :
« Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge
Une fleur couleur de sang
Si tu veux vraiment que ça change et que ça bouge
Lève-toi car il est temps
Allons droit devant vers la lumière
En montrant le poing et en serrant les dents
Nous réveillerons la terre entière
Et demain, nos matins chanteront
Compagnon de colère, compagnon de combat
Toi que l’on faisait taire, toi qui ne comptais pas
Tu vas pouvoir enfin le porter
Le chiffon rouge de la liberté
Car le monde sera ce que tu le feras
Plein d’amour de justice et de joie
Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge
Une fleur couleur de sang
Si tu veux vraiment que ça change et que ça bouge
Lève-toi car il est temps
Tu crevais de faim dans ta misère
Tu vendais tes bras pour un morceau de pain
Mais ne crains plus rien, le jour se lève
Il fera bon vivre demain
Compagnon de colère, compagnon de combat
Toi que l’on faisait taire, toi qui ne comptais pas
Tu vas pouvoir enfin le porter
Le chiffon rouge de la liberté
Car le monde sera ce que tu le feras
Plein d’amour de justice et de joie, »
© Maurice Vidalin

#monfortlamaurycastle #poetry #victorhugo #odeauxruines, « Je vous aime, ô débris ! et surtout quand l’automne, Prolonge en vos échos sa…

#monfortlamaurycastle #poetry #victorhugo #odeauxruines
« Je vous aime, ô débris ! et surtout quand l’automne
Prolonge en vos échos sa plainte monotone.
Sous vos abris croulants je voudrais habiter,
Vieilles tours, que le temps l’une vers l’autre incline,
Et qui semblez de loin sur la haute colline,
Deux noirs géants prêts à lutter.
Lorsque, d’un pas rêveur foulant les grandes herbes,
Je monte jusqu’à vous, restes forts et superbes !
Je contemple longtemps vos créneaux meurtriers,
Et la tour octogone et ses briques rougies ;
Et mon œil, à travers vos brèches élargies,
Voit jouer des enfants où mouraient des guerriers.
Ecartez de vos murs ceux que leur chute amuse !
Laissez le seul poëte y conduire sa muse,
Lui qui donne du moins une larme au vieux fort,
Et, si l’air froid des nuits sous vos arceaux murmure,
Croit qu’une ombre a froissé la gigantesque armure
D’Amaury, comte de Monfort.
II
Là, souvent je m’assieds, aux jours passés fidèle,
Sur un débris qui fut un mur de citadelle.
Je médite longtemps, en mon cœur replié ;
Et la ville, à mes pieds, d’arbres enveloppée
Etend ses bras en croix et s’allonge en épée,
Comme le fer d’un preux dans la plaine oublié.
Mes yeux errent, du pied de l’antique demeure,
Sur les bois éclairés ou sombres, suivant l’heure,
Sur l’église gothique, hélas ! prête à crouler,
Et je vois, dans le champ où la mort nous appelle,
Sous l’arcade de pierre et devant la chapelle,
Le sol immobile onduler.
Foulant, créneaux, ogive, écussons, astragales,
M’attachant comme un lierre aux pierres inégales,
Au faîte des grands murs je m’élève parfois
Là je mêle des chants au sifflement des brises ;
Et, dans les cieux profonds suivant ses ailes grises,
Jusqu’à l’aigle effrayé j’aime à lancer ma voix !
Là quelquefois j’entends le luth doux et sévère
D’un ami qui sait rendre aux vieux temps un trouvère,
Nous parlons des héros, du ciel, des chevaliers,
De ces âmes en deuil dans le monde orphelines ;
Et le vent qui se brise à l’angle des ruines
Gémit dans les hauts peupliers ! »
Victor Hugo, Octobre 1825 @ Montfort-l’Amaury

Ils sont d’abord battus, puis écorchés vivants, avant d’être ébouillantés (toujours conscients)

Ils sont d’abord battus, puis écorchés vivants, avant d’être ébouillantés (toujours conscients)… Au nom d’une ” théorie ” extrême-orientale, très ancienne, qui affirme que plus les animaux souffrent le martyre et plus leur chair sera succulente et tendre (avec des vertus génésiques, aussi !).
Même si nous ne sommes pas tous végétariens, en Occident (tant s’en faut !), on a bien tous conscience qu’il y a des degrés extrêmes dans l’horreur, non ? Et que ce n’est pas parce qu’ici on dénonce le calvaire des animaux d’élevage et d’abattoirs, qu’on ne doit pas AUSSI dénoncer celui – tout aussi atroce – des chats et des chiens d’Asie.
…………………………………………………………………….
” Il n’y a pas de mot pour décrire cette photo.
Nous sommes un groupe de militants conscients et engagés. En ce moment, il y a une action contre la viande de chien et de chat. Dans ces pays : Chine, Thaïlande, Corée, Philippines, Vietnam, les gens mangent de la viande de chien et de chat et les animaux sont tués de manière horrible sur les marchés ouverts.
Aussi, nous voulons profiter du fait que les Jeux Olympiques auront lieu en Corée en 2018 pour mettre la pression sur les grosses sociétés implantées en Europe (comme Samsung, Hyundai…) afin qu’eux-mêmes mettent la pression sur les gouvernements de leurs pays.
Si, comme nous, vous pensez que la viande de chien et de chat n’a pas de place dans le nouveau millénaire : REJOIGNEZ NOUS ! DITES NON A LA VIANDE DE CHIEN. Merci de signer la pétition, la partager et de la diffuser largement à tous vos contacts. Merci pour eux. “
………………………………………………………………………………………

Bon, j’ai regardé cette vidéo très édifiante

Bon, j’ai regardé cette vidéo très édifiante… Merci beaucoup, Cécile, pour ce travail remarquable de montage ainsi qu’aux deux militantes qui ont eu le courage de subir pareil spectacle, pour témoigner !
Je me suis moi-même obligée à la regarder jusqu’au bout, et c’est vrai qu’outre la voltige initiale, scandaleuse et traîtresse, du sauteur de course landaise par dessus son dos, la mort du magnifique taureau est terrible :
Comme souvent, le matador tape à côté du coeur, et transperce à la place les poumons, d’un seul coup de son épée d’estoque : Résultat ? le pauvre animal crache des jets de sang sur le sable, en tournant sur lui-même, ne comprenant pas ce qui lui arrive, et je ne peux m’empêcher de penser alors à la petite-fille (voisine de Lisa et Choukette) qui a plaint tout-à-l’heure le cheval picador – chargé de très près par le taureau – et assiste maintenant à l’agonie de ce dernier, éparpillant avec la bouche son sang sur le sable !
Enfin, comme c’est souvent le cas, le taureau qui sent la mort venir, étouffante et brutale, se réfugie instinctivement contre la barrière, comme pour une ultime tentative de fuite (ou de réconfort ?) : il semble chercher un dernier appui terrestre. ?
Mais au lieu de cela, bien sûr, un homme armé d’un coutelas s’avance et se penche vite sur lui – à peine mort, ses chairs encore palpitantes – pour lui trancher tant bien que mal une oreille !
Qui donc pour encore oser croire et affirmer, en France, que ceci est un ART ?
QUI DONC ? :(
……………………………………………………………………………………….

Les chiens ont, comme d’autres animaux, un magnétisme naturel et des capacités d’empathie immédiate, qui leur permettent de détecter la maladie…

Les chiens ont, comme d’autres animaux, un magnétisme naturel et des capacités d’empathie immédiate, qui leur permettent de détecter la maladie (même cachée) et toutes les faiblesses psychologiques dont peut souffrir une personne.
Voilà pourquoi il faut nous montrer solidaires et venir en aide aujourd’hui à MOOKY, ce chien médiateur ( “guérisseur”) qui a tant donné de son énergie vitale à ses frères humains qu’il en est lui-même – semble-t-il – tombé malade à son tour.
Un GRAND merci pour lui ! <3
https://www.leetchi.com/c/pour-soigner-mooky-un-chien-pour-…
…………………………………………………………………

” Soyons réalistes : Demandons l’impossible ! “, Un jour prochain, serons-nous tous RÉUNIS et non plus divisés pour chasser nos élites…

” Soyons réalistes : Demandons l’impossible ! “
Un jour prochain, serons-nous tous RÉUNIS et non plus divisés pour chasser nos élites corrompues et reprendre le pouvoir ?
Les CRS, un jour, déposeront-ils leurs casques et leurs boucliers pour se joindre au peuple spolié, en colère ?
” Je vais vous dire un secret :
Dans la vie, il ne faut jamais lutter contre les hommes;
il faut lutter contre le SYSTÈME. “
© Nelson Mandela
………………………………………………………………………

DÉMARCHE importante :, ” Agissez : Mobilisation citoyenne en faveur de la mise en place de caméras de contrôle dans les abattoirs !, En mai…

DÉMARCHE importante :
” Agissez : Mobilisation citoyenne en faveur de la mise en place de caméras de contrôle dans les abattoirs !
En mai prochain, le projet de loi n° 627 qui traite, entre autres, de l’alimentation saine et durable et plus spécifiquement, dans son article 13, du « bien-être animal » pour les animaux d’élevage sera présenté à l’Assemblée Nationale.
Le ministre Stéphane Travert, dans la rédaction de ce projet de loi sur l’Agriculture, a décidé de ne pas reprendre certaines dispositions concernant la présence de caméras sur les lieux d’abattage. Elles émanaient du travail de la commission d’enquête sur les conditions d’abattage présidée par le député Oliver Falorni, et avaient pourtant été votées en première lecture par l’Assemblée Nationale en janvier 2017. Comme une majorité de Français, la situation de certains abattoirs me scandalise tout comme le manque de transparence et de traçabilité pour les consommateurs.
Mobilisez-vous et écrivez à votre député pour qu’il soutienne l’amendement qui sera présenté par le député Olivier Falorni afin de réintégrer dans ce projet de loi l’installation de caméras de contrôle dans les abattoirs. Ce dispositif permettra de pallier, en partie, l’insuffisance des contrôles vétérinaires lors de la manipulation et la mise à mort des animaux. “
………………………………………….