Politique sous la dynastie des Ly

À l’intérieur de son palais de Thang-Long, l’empereur s’occupait de haute politique. Toute nomination était soumise à son approbation, ce qui lui permettait de tisser de savantes combinaisons afin de s’assurer que tel était loyal et tel autre inoffensif. C’est de lui encore que dépendait le traitement de ses serviteurs, qui leur était versé sous forme d’une dotation foncière ou bien d’un à-valoir fiscal. Mais l’empereur partageait les rênes du gouvernement avec les membres de sa puissante parentèle. Les princes de sang étaient placés très tôt au contact de la population et des affaires du pays : ils recevaient des commandements militaires et étaient chargés des affaires judiciaires (celles-ci se traitaient dans le palais de Quang-Vu). Les femmes jouaient aussi un rôle dans ce premier cercle du pouvoir. Les mères d’abord car, en cas de minorité (Ly Anh Tong accéda au trône à l’âge de trois ans), la reine mère assurait la régence, secondée par un ou plusieurs lieutenants généraux. Les épouses légitimes ensuite (Ly Thai To en avait neuf), qui intervenaient dans les questions religieuses. Les filles, enfin, que l’on mariait aux hauts mandarins des régions éloignées afin de mieux s’assurer de leur loyalisme : en 1209, la fille de Ly Thai Tong épousa le chef de la préfecture de Lang c’est-à-dire Lang-Son.
 
La gestion des affaires courantes était du ressort des grands dignitaires issus des familles aristocratiques, qui formaient le deuxième cercle du pouvoir. Comme les mandarins, ils se répartissaient en deux ordres – militaire (vo ban) et littéraire (van ban) – au sein desquels chaque échelon se distinguait par un costume et un titre. Il y avait déjà des ministres (thuong thu), mais nous ignorons les attributions des ministères ils avaient la charge. 
 
Si vous êtes intéressés à l’Asie du Sud-Est, des vacances du vietnam cambodge 15 jours seront idéales pour vous. 
 

Aujourd’hui, mercredi 19 juillet 2017, s’est déroulée la traditionnelle procession de la Madeleine, à Mont-de-Marsan, depuis son église où elle…

Aujourd’hui, mercredi 19 juillet 2017, s’est déroulée la traditionnelle procession de la Madeleine, à Mont-de-Marsan, depuis son église où elle a été bénie, jusqu’à la chapelle d’arènes où un prêtre-aumônier l’a installée sur son socle.
Du haut de ce dernier, faisant face à l’arène, elle protégera donc tous les toreros et matadors qui viendront sacrifier (massacrer) une cinquantaine de taureaux sur l’espace de cinq jours !
Pauvre sainte femme, qui n’aurait certainement jamais imaginé – à son époque contemporaine du Christ – que des humains “civilisés” se livreraient un jour à de telles pratiques païennes, en son nom comme en celui de Jésus…
Sur la seconde photo, figure d’ailleurs à gauche (au deuxième rang des processionnaires) l’abbé Benoît Marchal, lui-même en tenue festayre pour accompagner ” la Madeleine “, qu’il vient de bénir, jusqu’aux arènes.
Juste avant la première corrida (sanglante) du soir.
………………………………………………………………………

Merveilleux endroits sous-marins du monde

Statue de Jésus sous l’abîme, à San Fruttuoso, en Italie: Bien qu’il existe de nombreuses versions de cette statue dispersées dans la mer, son origine se trouve dans la Méditerranée au large de la côte de San Fruttuoso. La staute mesure environ 2.5 m de haut, sculptée par le sculpteur Guido Galletti et installée par le plongeur italien Duilio Marcante, en 1954.
 
Restaurant sous-marin Ithaa, Maldives: Ithaa est le premier restaurant sous-marin tout en verre du monde, à une profondeur de 5 m à l’hôtel Conrad Maldives Rangali Island. Le restaurant sert des plats d’œufs de saumon et crevettes de Maldives. Les clients pourront profiter de la nourriture tout en admirant la surface panoramique sous la mer au-dessus du restaurant. Pourtant, si vous voulez un voyage pas cher, une itinéraire Thaïlande 3 semaines pourrait vous satisfaire.
 
Musée Museo de Arte Subacuatico, Cancún, Mexique: Ce musée sous-marin spécial se situe entre Cancún et l’île de Mujeres avec plus de 400 statues de taille d’une personne réelle, placées sous le fond marin. Elles sont conçues pour faire l’abrit des coraux et d’autres espèces marins.
 
Dos Ojos (deux yeux), Tulum, Mexique: Cette grotte sous-marine a deux entrées, elle est donc appelé Dos Ojos, c’est-à-dire « deux yeux ». Cet endroit est si superbe qu’il a apparu dans de nombreux films documentaires. C’est l’environnement idéal pour les amateurs de plongée. Vous devez avoir l’expérience de plongée et le courage de vous tenir debout dans la grotte des chauves-souris dans ce système de grottes.
 
Pour explorer plus de choses dans le monde, veuillez visiter le site: http://www.voyage-vietnam-pas-cher.com/news_events/Coutumes_au_Japon.html

Kanazawa, la ville de feuille d’or du Japon

Depuis des centaines d’années, les touristes affluent à Kyoto, l’ancienne capitale du Japon, pour visiter les anciens temples, explorer la culture de Geisha et la cuisine de  style kaiseki. Les principaux chemins ferroviaires de Tokyo ou Osaka deviennent de plus en plus faciles, mais maintenant Kyoto a un nouveau concurrent – la ville de Kanazawa, surnommée « la deuxième Kyoto ».
 
En plus de nombreux comtés de Geisha, les zones samouraïs, un château, plusieurs temples, un musée d’art contemporain de classe mondiale, et Kenroku-en – jardin public faisant partie des meilleurs du monde, Kanazawa est encore la capitale de feuille d’or du Japon et est reconnue par l’UNESCO comme « Ville de la créativité ».
 
Hakuichi est une grande société de production de feuille d’or à Kanazawa, avec une salle d’exposition dans la zone Higashiyama. Ici, les visiteurs peuvent admirer et acheter la théière, les papiers de cadeaux ou les appareils couverts en or. Pourtant, si vous voulez plutôt découvrir la mer cet été, un indochina sails jonque pourrait être un meilleur choix pour vous.
 
De plus, le magasin a également des crèmes pour le visage, tatouages temporaires et matériaux de décoration alimentaire. Hakuichi est aussi le créateur de la tendance à la crème Pavillon d’Or. Ce plat unique est vendu juste devant le magasin.
 
La recette de cette crème est simple: crème glacée à la vanille est mise dans le cornet, puis on ajoute une feuille d’or pur comestible au-dessus. Crème a un prix autour de 9,5 USD chacun, et est rapidement devenue une expérience touristique indispensable à Kanazawa.
 
Les autres restaurants sont également rapides pour suivre ce vogue. Le restaurant de sushi Sensai Enishi saupoudre la poussière d’or comestible sur le plat chirashizushi, ou le salon de thé Shiguretei sert des gâteaux wagashi avec de la poussière d’or.
 
Bien sûr, l’or est évidemment sans odeur. La feuille d’or est si mince qu’elle est fondue dès qu’elle touche la langue.
 
 
Ou si vous voulez voyager en Asie du Sud-Est, le site ci-dessous pourrait vous aider: https://voyage-vietnam.asia/bhaya-jonque-croisiere-a-la-baie-d-halong-2-jours-1-nuit-t309.html

Hôtel & Restaurant de l’école Sala Bai

 Hôtel & Restaurant de l’école Sala Bai
 
(carte p. 92 ; 963329 ; www.salabai.com Taphul St ; ch 15-30 SUS cadre intime de cette école hôtelière, apprécierez le service prévenant Tentures murales en soie, coussins tissés et penderies en osier ornent les chambres.
 
Villa Siem Reap (HOTELS)
 
(carte p. 92 ; 761036 ; www.thevillasiemreap.cora; Taphul St ; ch 20-55 SUS ). Un service chaleureux et un cadre intime en font une adresse prisée. Les chambres joliment finies comportent un minibar et un coffre. L’hôtel propose des circuits écoresponsables dans des sites éloignés.
 
Encore Angkor Guesthouse (HOTEL) 
 
(carte p. 92 ; 969400 ; www.encoreangkor.com; 456 Sok San St ; ch 20-50 SUS L’élégante réception donne le ton de cet hôtel de charme à prix modérés. Les chambres possèdent des lits immenses et un coffre.
 
Auberge Mont Royal (HOTEL)
 
(carte p. 92 ; 964044 ; www.a uberge-mont royal.com ; ch 29-70 SUS Installée dans une villa classique de style colonial l’Auberge loue de belles chambres à prix raisonnables. La piscine et le spa la démarquent de la concurrence.

Mommy’s Guesthouse (PENSION)
 
(carte p. 92 ; 012 941755 ; mommy_guesthouse@ yahoo.com ; ch 5-15 $US ; Tenue par une famille, cette pension chaleureuse et accueillante comprend 13 chambres, certaines grandes etb avec clim, d’autres bon marché et avec douche froide. Les propriétaires se mettent en quatre pour aider leurs hôtes.
 
Smiley Guesthouse (PENSION)
 
(carte p. 92 ; 012852955 ; www.smileyguesthouse. corn;ch8-21 SUS). Lune des premières (pensions à avoir effectué une rénovation complète il y a près d’une décennie. Elle compte 27 chambres autour d’une cour verdoyante.
 
L’Asie du Sud-Est est un de plus beaux lieux à voir dans le monde. Venez découvrir cet belle endroit lors d’un voyages Vietnam Cambodge Laos.
 

Mon analyse des propos de Macron concernant l’affaire Sarah Halami lors de son discours en hommage aux victimes du Vél d’Hiv

Mon analyse des propos de Macron concernant l’affaire Sarah Halami lors de son discours en hommage aux victimes du Vél d’Hiv. S’il faut se réjouir de la prise de position du président de la République, il ne faut pas oublier que ce n’est pas le retour de Vichy qui a tué Sarah Halimi. C’est un antisémitisme d’une autre nature qui constitue la réelle menace aujourd’hui : celui des banlieues.
“En évoquant solennellement la mort de Sarah Halimi, le président de la République a répondu à cet appel. À l’heure où le caractère antisémite du meurtre n’a toujours pas été retenu par la justice, le geste est fort. Emmanuel Macron arrache définitivement l’assassinat de Sarah Halimi de la rubrique «fait divers» et fait apparaître sa dimension politique. S’il faut saluer cette prise de position, on peut cependant regretter que le président de la République soit resté en quelque sorte au milieu du gué. Pourquoi avoir laissé au seul président du Crif le soin de dénoncer la réalité du «nouvel» antisémitisme? Pourquoi ne pas nommer le danger spécifique que représente l’islam radical?”

Les amis de Charlie sont repartis

Les amis de Charlie sont repartis. Soulagés, heureux, émus d’avoir pu vivre cette aventure avignonnaise qui semblait si compromise il y a quelques semaines encore. Il aura fallu la ténacité et la volonté de fer de Victor Quezada-Perez et du patron du théâtre de l’Oulle, l’ami Laurent Rochut pour permettre à Gérald Dumont, Marika Bret, Patrick Pelloux, Mathieu Madénian, Djemila Benhabib, Isabelle Kersimon, Serge Basso, Gérard Biard, Julia Palombe et tant d’autres de venir rendre hommage à Charb. Lui rendre hommage à lui et à ceux qui sont tombés avec lui. Leur rendre hommage et redire sans cesse que l’on peut s’en prendre à des messagers, on ne tue pas un message, une idée, une conviction. Charlie continuera à porter partout sa soif de liberté, de provocation et de caricature. Au pays de Voltaire, Charlie continuera à défendre sa soif d’irrévérence. A bousculer les ordres établis et à faire sauter au plafond les bigots en tous genres. Et moi, je suis vraiment très heureux de les compter parmi mes amis. A l’année prochaine, Charlie !

Le Président de la République a trouvé les mots justes ce matin

Le Président de la République a trouvé les mots justes ce matin. Il faut dire les choses sans détour : oui, parfois, souvent, trop souvent, l’antisionisme n’est que le paravent, l’excuse toute trouvée pour permettre à certains d’étaler leur haine des juifs en toute impunité. Il y a notamment dans certaines sphères militantes associatives ou politiques, dans une partie de la gauche universitaire, des obsédés de l’antisionisme dont on ne peut s’empêcher de penser qu’à travers la dénonciation du sionisme, c’est en réalité avec les juifs dans leur ensemble qu’ils ont un problème.
Il y a aussi dans notre pays, comment le nier, un “nouvel” antisémitisme qui s’enracine : dans certains de nos quartiers, le combat – légitime – en faveur des intérêts du peuple palestinien cache souvent, trop souvent, un antisémitisme profondément ancré dans les consciences, un antisémitisme presque culturel, reçu comme héritage familial. Trop de nos jeunes, trop de nos enfants ont grandi, grandissent encore, dans des familles arabo-musulmanes, et je suis bien placé pour le savoir, dans lesquelles le terme arabe désignant les juifs “El yahoudi” est utilisé comme la plus offensante des injures. Encore aujourd’hui, des enfants de ces quartiers tiennent des propos insupportables sur les juifs. Il m’arrive d’en être témoin. Si ces enfants tiennent ces propos, c’est bien qu’ils ont été prononcés quelque part. Il nous faut regarder ces réalités avec lucidité, ne pas détourner le regard ou trouver des justifications à l’injustifiable et enfin les affronter avec la plus grande détermination. Le discours d’Emmanuel Macron ce matin, ceux de Manuel Valls depuis longtemps, y contribuent. En ce sens, ils sont précieux et nécessaires. Pour répéter inlassablement que l’antisémitisme n’est pas une opinion mais un délit.

Il y a des symboles qui sont à saluer dans le contexte que nous connaissons

Il y a des symboles qui sont à saluer dans le contexte que nous connaissons… Qu’un 14 juillet au soir, le Préfet du Vaucluse trouve une heure pour venir assister à la première lecture du texte de Charb au théâtre de l’Oulle n’est pas anodin… C’est, au fond, la plus belle réponse apportée à ceux qui ont prétexté des craintes en matière de sécurité pour refuser d’accueillir la pièce. Hier, nous avons démontré que la voix de Charlie pouvait résonner partout. La police était là. L’État était là. Et symboliquement, son premier représentant dans le département était aussi là. Ce qui a énormément touché les amis de Charlie. Merci à lui et à ses services. Et rendez-vous ce soir pour la deuxième représentation.

Avec Naomi Hal, nous avons répondu aux questions du magazine l’Arche à propos de l’affaire Sarah Halimi

Avec Naomi Hal, nous avons répondu aux questions du magazine l’Arche à propos de l’affaire Sarah Halimi. Depuis, celle-ci a connu de nouveaux rebondissements.
-Points positifs : l’affaire a été enfin médiatisé et le meurtrier de Sarah Halimi, Kobili Traoré, a été déclaré conscient de ses actes et mis en examen.
-Point négatif : le caractère antisémite de cet assassinat n’est toujours pas retenu. Pas plus que sa dimension islamiste.